36% des organisations ont un usage répandu des réseaux sociaux internes

Etude réseau social d'entreprise (Voirin Consultants) Pour décloisonner les silos, les entreprises sont de plus en plus nombreuses à recourir aux RSE. Synthèse d'une étude de Voirin Consultants transmise en exclusivité au JDN.

Si au niveau européen la France est loin d'être la locomotive des usages en matière de collaboration sociale (lire l'article : Les employés français boudent la collaboration sociale), il n'empêche que les entreprises françaises sont de plus en plus nombreuses à mettre en place des solutions de réseaux sociaux d'entreprise (RSE). C'est en tout cas le constat qui ressort de la dernière enquête menée par le Lab des Usages du cabinet Voirin Consultants pour laquelle 138 personnes ont été interrogées (dont des responsables intranet, des DSI et des directeurs de la communication interne d'organisations publiques et privées).

Selon cette enquête, transmise en exclusivité au JDN, 47% des organisations ont ainsi déjà mis en place (ou sont en train de déployer) un RSE. Sachant qu'un tiers des répondants indique que c'est prévu ou à l'étude, et qu'ils sont 21% à préciser que ce n'est pas prévu. Bien que massivement déployé - ou sur le point de l'être - le RSE ne semble cependant pas être encore utilisé par l'ensemble des collaborateurs. Ainsi, c'est le cas pour seulement 7,1% des répondants alors que 28,6% indiquent qu'il est utilisé par de nombreux collaborateurs. Une majorité fait savoir que le RSE n'est utilisé que par certains types de population (47,6%) voire une minorité (16,7%). 

Des réticences qui ne compromettent pas l'essor des RSE


"Les réticences d'une certaine catégorie d'utilisateurs ne sont pas liées au fait qu'ils n'aiment pas utiliser les nouveaux outils collaboratifs ou de réseau social d'entreprise mais qu'à leurs yeux ils ne leur permettent pas de faire autant de choses qu'avec leur ancienne solution", explique Galadriele Ulmer, consultante chez Voirin Consultants.

Des réticences à l'usage qui ne vont cependant pas jusqu'à compromettre l'essor des RSE dans les entreprises, 71% des répondants indiquant que l'utilisation du RSE dans leur organisation est croissante, alors qu'elle est stable pour 29% d'entre eux, personne n'indiquant de baisse.

"Les données issues de la dernière enquête du Lab des Usages sont intéressantes à plus d'un titre car elles attestent d'une progression de la mise en œuvre des réseaux sociaux d'entreprise, et mettent en exergue la singularité de ces expériences par rapport à des projets informatiques plus classiques", indique de son côté Claude Super, consultant indépendant en nouvelles technologies. 

92% des entreprises mettent en place les RSE pour favoriser le travail collaboratif


Parmi les motivations pour mettre en place un RSE, l'enquête de Voirin Consultants fait remonter en très bonne place celles qui visent à favoriser le travail collaboratif (92%), décloisonner les silos organisationnels (51%) ou répondre à une nouvelle orientation stratégique (30%). En queue de peloton arrive une décision guidée "pour suivre la tendance" (9%) ou pour s'adapter à un nouveau contexte concurrentiel (11%).

Concernant les critères de choix des solutions, l'éventail fonctionnel proposé par la solution arrive en tête (44%), devant la capacité d'intégration aux outils existants (36%) et la réponse aux besoins de l'entreprise (33%). Suivent le coût (31%), une demande de la direction (29%) et très loin derrière le niveau de popularité sur le marché (2%). En outre, la mise en place d'indicateurs de mesure pour évaluer la réussite du projet de RSE est partagée par 74% des répondants.

Collaboratif / Réseau social d'entreprise