Jamespot rachète le réseau social d'entreprise Human Connect

Jamespot rachète Human Connect C'est une importante opération de consolidation sur le marché français des réseaux sociaux d'entreprise. Jamespot reprend les actifs technologiques de Human Connect.

Spécialiste des applications collaboratives et sociales en mode SaaS, le français Jamespot reprend les actifs technologiques de Human Connect. Fondée en 2008, cette société nantaise avait pu bénéficier en 2010 d'un financement de 450 000 euros auprès d'Oseo et de la Région Pays de la Loire. Avec un chiffre d'affaires d'environ 630 000 euros, elle commercialisait une solution de réseau social basée sur le moteur social open source Elgg. Suite à des difficultés financières en 2013, la société avait été placée en liquidation le 30 avril dernier par le tribunal de Commerce de Nantes. 

De nouveaux grands comptes parmi les références de Jamespot 

"Nous reprenons ces actifs en liquidation en lien avec le groupe de conseil comptable Soregor qui récupère, lui, l'activité de conseil d'Human Connect", explique Alain Garnier, co-fondateur et CEO de Jamespot. "L'approche technologique d'Human Connect est assez proche de la nôtre, ce qui donne du sens à ce rapprochement."

Très active dans le Grand Ouest, la start-up affiche plusieurs grands comptes parmi ses références. Des clients qui s'étaient retrouvés en difficultés suite à la mise en liquidation de la société. "Nous leur proposons de basculer vers notre solution. Nous avons pour cela mis au point un outil de migration", poursuit Alain Garnier, avant de confier : "Plusieurs clients d'Human Connect sont d'ailleurs déjà passés sous Jamespot, comme la Banque Populaire Atlantique et la Caisse d'Epargne Bretagne et Pays de Loire." Fort de cette solution de migration, le CEO entend bien tenter de séduire aussi les organisations qui ont déployé la technologie sociale Elgg en interne.

Une croissance de 30% en 2013... et 2014

Human Connect va ainsi permettre à Jamespot de multiplier ses références sur le terrain des grands comptes (l'éditeur en revendique déjà pas moins d'une quinzaine). Une cible qui fait plus que jamais partie des objectifs stratégiques du français, notamment depuis le lancement en mars dernier d'un brique de pilotage (Co-Pilot) intégrée à son réseau social. "Avec Co-Pilot, notre offre n'est plus seulement une solution collaborative et sociale, mais une véritable outil de management pour les décideurs", commente Alain Garnier.

Alors qu'il enregistre une croissance de 30% sur 2013, Jamespot entend bien tirer bénéfice de l'acquisition des actifs technologiques d'Human Connect pour accélérer sa montée en puissance financière sur 2014 et 2015. En ligne de mire : un chiffre d'affaires qui pourrait s'acheminer vers plusieurs millions d'euros. "Nous avons aussi commencé à travailler avec Soregor en vue de bâtir une offre conjointe, ce qui nous ouvrira encore de nouvelles opportunités", ajoute Alain Garnier (retrouvez aussi toutes les chroniques d'Alain Garnier sur le JDN).

Réseaux sociaux / Acquisition