Risques et réussites du passage de l'intranet au réseau social d'entreprise Abandonner son intranet pour un réseau social d'entreprise : gare aux risques

Qu'il soit utilisé pour accéder à des services administratifs ou RH (gestion des absences et congés, réservation de salles...), des espaces de travail partagés voire des outils métier, l'intranet occupe depuis longtemps une place de choix dans le système d'information de l'entreprise.

Au point, aujourd'hui, d'avoir pris un petit coup de vieux et de ne plus être autant considéré par les directions générales en tant que projet phare et moteur de l'entreprise ? Cela se pourrait bien. "Le RSE a volé la vedette aux intranets et c'est bien normal car ce dernier ne fait plus rêver", confirme Arnaud Rayrole, directeur général du cabinet Lecko.

le réseau social d'entreprise de bouygues telecom a été adapté aux tablettes
Le réseau social d'entreprise de Bouygues Telecom a été adapté aux tablettes tactiles. © Antoine Crochet-Damais / JDN

Alors que le taux d'équipement en intranet est largement arrivé à maturité, ce n'est en revanche pas du tout le cas des réseaux sociaux internes dont la courbe de croissance pour les années à venir s'annonce radieuse. Ainsi, le cabinet d'études PAC évalue leur progression annuelle à 10% d'ici à 2015 en France, pour un marché représentant quelque 230 millions d'euros en 2012.

Bien que le caractère innovant d'un RSE ne puisse pas vraiment être remis en cause, en particulier du fait de ses réels apports fonctionnels (gestion des flux d'activité, moteur de recommandations sociales, intégration des flux métier via le protocole Activity Streams...), il serait cependant cavalier d'enterrer totalement l'intranet. Pourquoi ? Intranet et réseau social d'entreprise seraient en réalité davantage complémentaires que véritablement concurrents.

"Quand on oppose intranet et RSE, on oppose deux logiques : l'une descendante qui permet surtout à l'entreprise de communiquer en direction du salarié, et l'autre transversale à travers laquelle les salariés échangent entre eux. Abandonnez votre intranet et remplacez-le par un RSE et vous allez voir la catastrophe", prévient Betrand Duperrin, consultant senior chez NextModernity.

Pourtant, nombre d'entreprises qui se sont séparées de leur intranet ont réussi à passer le cap. C'est en particulier le cas de Lagardère Publicité, Groupe SCE ou encore Palladium Hotel Group. S'il apparaît impensable de remplacer du jour au lendemain cet environnement dans les grandes entreprises (sachant qu'il peut compter parfois des dizaines ou des centaines d'intranets), la bascule pourrait bien être plus facile dans des organisations moins importantes.

"La tendance que l'on observe principalement en ce moment concernant le remplacement d'un intranet par un RSE touche surtout les petites entreprises. Pour les autres, attention à ne pas céder au piège de l'enrichissement de l'intranet avec des fonctions sociales pour le transformer en intranet 2.0 car ce n'est pas son rôle premier. L'intranet ne constitue plus aujourd'hui un point d'entrée central du système d'information, mais tend à devenir une ressource parmi d'autres du SI", analyse Arnaud Rayrole.  

Réseau social d'entreprise