CMS : les meilleures solutions Open Source au crible Typo3 : de bonnes performances grâce à une gestion fine du cache

Typo3 a été développé par le danois Kasper Skarhoj, et a été lancé à la fin de l'an 2000. Selon Smile, Typo3 est, en termes de fonctionnalités prêtes à l'emploi, l'un des outils les plus riches disponibles : "tout y est avec peu de limitations", note la SSLL. Parmi ses principales possibilités, on trouve le redimensionnement d'images, la création de vignettes et également la génération dynamique de titres en tant qu'images.

diagramme fonctionnel de typo3.
Diagramme fonctionnel de Typo3. © Smile

Typo3, écrit en PHP, est une solution entièrement communautaire publiée sous licence GPL. Pour fonctionner, ce CMS nécessite notamment un OS Linux, FreeBSD, Solaris, Windows ou Mac OS, ainsi qu'un serveur Apache, IIS, Nginx ou Lighttpd.

TYPO3 gère nativement le multi-sites : il est possible de créer plusieurs sites dans une même instance. TYPO3 permet la création d'utilisateurs et de groupes avec des profils transverses. La granularité particulièrement fine des rôles et droits autorise une utilisation professionnelle "même dans les cas les plus exigeants en matière de sécurité", indique la SSLL.On notera également que, grâce à une gestion fine du cache, Typo3 est en mesure d'atteindre "des performances très intéressantes".

Les cas d'usage selon Smile

 TYPO3 se révèle assez polyvalent, avec en particulier une excellente adéquation avec le cas d'usage d'un site sur mesure.

 Très orienté gestion de contenus, on le retrouve un peu moins performant sur les cas d'usage atypiques tels que les portails intranet ou les réseaux sociaux".

 Enfin, il n'est pas aussi performant dans la réalisation de sites marketing que d'autres solutions plus spécialisées.


interface de gestion back office de typo3.
Interface de gestion back office de Typo3. © Smile

CMS / Gestion de contenu