Big Data : Dataiku lève 3 millions d'euros

Les fonds levés doivent être consacrés au développement de la start-up en France et à l'international. Son produit phare : une plateforme de gestion de données, basée notamment sur Hadoop.

Début 2014, Dataiku lançait son offre Data Science Studio (DDS). Reposant entre autres sur Hadoop, MongoDB et Elastic Search, cette plateforme de Big Data pensée pour faciliter les tâches des data scientists associe des outils de gestion de données, de statistique, de visualisation et d'analyse prédictive. Cette start-up française vient de conclure une levée de fonds qui va lui permettre de renforcer la capacité de commercialisation de cette offre. A hauteur de 3 millions d'euros, elle a été réalisée auprès d'Alven et Serena Capital.

"Cette première levée a pour but d'accélérer notre développement tant en France qu'à l'international. Nous prévoyons l'ouverture d'un bureau à New York au premier trimestre", explique Florian Douetteau, CEO de Dataiku. "Nous sommes persuadés que notre approche de produit généraliste sur le Big Data est la bonne. Notre environnement est conçu pour faciliter la corrélation de données, structurées ou non-structurées, en provenance de sources diverses, tout en permettant d'associer simplement transformation visuelle et traitements avancés via les langages d'analyse statistique." 

Enrichir l'outil tout en simplifiant son utilisation

Partant de là, les scénarios peuvent être nombreux. "Il peut s'agir par exemple de mixer des données en provenance d'un CRM avec des logs de sites web, en vue de réaliser des prédictions, des scores de potentiel de vente par produits, de churn, d'audience par type de contenu ou fréquence de mise à jour...", précise Florian Douetteau.

Pour le moment, Dataiku revendique une vingtaine de clients, dans l'e-commerce, les smarts cities ou la finance notamment. Il y a par exemple Chronopost, pour l'optimisation de la livraison de colis, ou encore PagesJaunes (groupe Solocal) pour perfectionner son moteur de recherche. Quant à Blablacar, Vente-privee.com et Cityvox, ils ont recours à DDS pour analyser et optimiser les parcours clients.

Profitable sur 2014, Dataiku prévoit de doubler son chiffre d'affaires en 2015. Avec 23 salariés aujourd'hui, la société compte également multiplier par deux son effectif d'ici la fin de l'année, en recrutant des profils à la fois pour le commercial et la R&D. En termes de développement de produit, Dataiku souhaite notamment simplifier la capacité de sa solution en matière d'enrichissement de données, et son habilité à intégrer des données externes (en provenance d'environnements open data, d'annuaires...).

Levée de fonds / Big Data