Windows 8 fait pire que Vista trois mois après son lancement

Avec une part de marché sous les 3% à la mi-janvier, le dernier-né des systèmes d'exploitation Windows fait moins bien que Windows Vista en son temps. Et se retrouve à des années-lumière de Windows 7.

Les chiffres sont cruels pour Windows 8, mais révélateurs d'un malaise qui plane sur Redmond ces derniers mois. Après trois mois de commercialisation, le dernier-né de la gamme Windows - sur lequel Microsoft mise plus que tout dans un contexte où le marché des PC est en berne - n'a pas enregistré un démarrage fracassant.

Selon les statistiques du spécialiste en mesure d'audience Web NetApplications, Windows 8 a en effet atteint une part de marché de 2,3% au 16 janvier 2013, près de trois mois après son lancement. Une progression qui a pour le moins été lente depuis sa commercialisation le 26 octobre dernier.

Au jour de sa commercialisation officielle, la part de marché de l'OS (versions RTM et bêta comprises) s'élevait à 0,41% pour atteindre fin novembre 1,06%, puis 1,77% fin décembre. Comparé à la progression de son prédécesseur Windows 7 en son temps, force est de constater que Windows 8 s'est largement fait distancer.

Très attendu après le fiasco Vista, Windows 7 a, avant même le lancement de sa version commerciale le 22 octobre 2009, bénéficié d'une bonne pénétration - par le biais de ses pré-versions. Ainsi, sa part de marché atteignait 1,91% avant d'exploser fin novembre 2009 à 4%. Puis à 5,71% (fin décembre 2009) et 7,5% trois mois après son lancement. Windows 8 n'a pas pu bénéficier d'une telle montée en puissance, et d'un levier d'adoption lié à une forte attente, dû notamment au bon accueil de Windows 7. 

La différence de pénétration entre Windows 8 et Windows 7 peut toutefois facilement se concevoir. Bien que Microsoft mette en avant le fait qu'un nombre similaire de licences ont été écoulées en trois mois pour chacun de ces deux OS (près de 60 millions), le contexte dans lequel les deux OS ont été lancés diffère du tout au tout. Car en 2009, en dépit de la crise économique déjà présente, il n'était pas (encore) question d'un marché PC baissier, ce qui est aujourd'hui bel et bien une dure réalité.

De même, la concurrence des terminaux mobiles et en particulier des tablettes tactiles, contribue aujourd'hui à ébranler l'hégémonie de Windows en tant que système d'exploitation de référence. Apple iOS et Google Android étant devenus des OS que les consommateurs aussi bien que les entreprises ont appris à apprivoiser.

En revanche, ce qui a de quoi surprendre, c'est le meilleur démarrage post lancement de Windows Vista, lancé le 30 janvier 2007, par rapport à Windows 8. Toujours selon les statistiques de NetApplications, Vista a été plus lent le premier mois par rapport à Windows 8. Malgré tout, Vista a réussi dès la fin du deuxième mois après sa commercialisation à pénétrer plus fortement le marché que ne l'a fait le nouvel OS tactile de Microsoft. Ce qui s'est confirmé lors du troisième mois.

Windows 8 fera-t-il mieux que Vista dans les prochains mois ? Les trois premiers mois de commercialisation ne peuvent clairement pas constituer un gage de réussite (ou d'échec) d'un système d'exploitation. Mais dans l'informatique comme dans la vie, certains sortent de l'œuf en étant mieux lotis que d'autres.

Windows / Systèmes d'exploitation