Twitter explique sa panne par des "bugs en cascade"

Les services de Twitter ont été fortement perturbés pendant deux heures hier. Le réseau social s'excuse aujourd'hui en donnant quelques explications techniques.

Twitter a été victime de plusieurs dysfonctionnements. Des problèmes qui ont entrainé des interruptions de service sur le réseau social hier en fin d'après midi. Les incidents auront duré deux heures, même si, après une heure de panne, le service a été de nouveau disponible pendant une demi-heure avant de n'être de nouveau plus accessible une demi-heure.

Si des pirates ont prétendu être à l'origine d'une attaque par déni de service, Twitter a une autre explication. En présentant aujourd'hui ses excuses, le site de microblogging a en effet démenti que des pirates, l'Euro 2012 ou le déménagement de ses bureaux soit à l'origine de la panne.

Le réseau social a expliqué que "l'un des composants de son infrastructure avait été victime d'un bug en cascade". "Le propre des bugs en cascade est d'avoir un effet non confiné à un seul logiciel mais de s'étendre à d'autres éléments. L'une des caractéristiques de ce type de bug est qu'il peut avoir un impact significatif sur tous les utilisateurs dans le monde entier. C'est ce qui s'est passé aujourd'hui", a noté Mazen Rawashdeh, vice président chargé de l'ingénierie chez Twitter. Dès que le bug a été découvert, Twitter explique aussi avoir mis en place des mesures pour le corriger, ce qui est passé par une rétrogradation vers une précédente version du service, plus stable.

Le site n'a par ailleurs pas manqué de préciser que son service a battu des records de disponibilité ces derniers six mois, affichant "au moins 99,96% et souvent 99,99% de disponibilité, soit plus que la garantie de SLA des principaux clouds publics.

Réseaux sociaux / Twitter