La Pologne, pays à risque

La Turquie, qui en mai avait crée la surprise en dépassant les Etats-Unis, demeure un des premiers pays en matière de phishing. Elle talonne en effet les Etats-Unis à 20,10%. En mai, cette part était de 24,36%, contre 16,94% pour les Etats-Unis.

La Pologne, déjà classée depuis plusieurs mois avec près de 10% des attaques de phishing, fait un nouveau bond pour atteindre les 15%. La Chine, si elle héberge de nombreux sites infectés, reste sous le seuil des 7%, après toutefois être montée jusqu'à 9% en mai.