Evasion fiscale : la liste de Bercy fournie par un ex-informaticien de HSBC

L'information a été dévoilée par Le Parisien. Dans son édition du 9 décembre, le quotidien affirme qu'une partie de la liste de 3000 noms de fraudeurs fiscaux brandie par Eric Woerth a été fournie par un ex-informaticien de la banque genevoise HSBC Private Banking. Il s'agirait de contribuables français disposant de comptes bancaires en Suisse, dont les montants excéderaient chacun trois milliards d'euros.

L'informaticien aurait tout bonnement piraté le système d'information de la banque fin 2008 alors qu'il travaillait encore pour l'établissement, et subtilisé le fichier clients. Il serait ensuite rendu en France pour remettre cette liste au fisc de façon anonyme. Suite à une plainte déposée par la banque, une enquête a été ouverte en Suisse.

Eric Woerth / HSBC