Kaspersky Bénélux gagne contre Kaspersky Russie

Le russe Kaspersky vit des heures délicates au Bénélux. Le tribunal de 's-Hertogenbosch au Pays-Bas vient de décider que l'accord conclu entre Kaspersky Lab ZAO (la maison mère russe) et Kaspersky Lab Benelux, sa filiale, a été résilié de manière illicite. Kaspersky avait décidé en 2009 de ne plus fournir en produits sa structure du Bénélux, et ce à la suite d'un conflit entre les deux entités. Kaspersky Lab ZAO devra donc reprendre les livraisons de codes et licences en direction de sa filiale jusqu'au 1er août 2010, et ce sous peine d'une astreinte de 50 000 euros par jour de non respect de cette condamnation.

Juridique