Près de quatre fois plus de malwares pour mobiles un en an

Des trojans sophistiqués s'en prennent essentiellement à l'OS Android.

Le nombre de malware sur mobile a augmenté de 273% en un an. C'est ce que révèle G Data Security Labs dans son dernier rapport semestriel. Dans la première moitié de 2011, les chercheurs de ce laboratoire ont enregistré un nouveau malware toutes les douze secondes en moyenne. Les logiciels malveillants mobiles identifiés dans la première moitié de l'année incluent notamment NickiBot et l'application piégée appelée Zsone, des malwares dont le fonctionnement est décortiqué dans le rapport.

NickiBot espionne ses victimes, en envoyant notamment à un serveur distant leur localisation. Une variante du malware, appelé Google + +, est aussi disponible en tant qu'application pour le nouveau réseau social de Google.

Zsone se propage via l'Android Market. Ce cheval de Troie envoie secrètement des inscriptions à de coûteux abonnements via des SMS eux aussi surtaxés. La confirmation de l'abonnement étant également interceptée par les pirates, les utilisateurs ne détectent l'escroquerie qu'en vérifiant leurs factures.

Virus / Android