Affaire antipiratage : Microsoft sort blanchi

L'affaire remonte à trois ans. Un groupe de consommateurs américains avait déposé une plainte contre le géant en dénonçant sa décision d'avoir fait passer son module de lutte contre le piratage de logiciels comme une mise à jour critique de Windows. La justice américaine écarte désormais toute idée de procès. Cette affaire remonte à juin 2006. Microsoft avait alors en effet catégorisé son nouveau module (Windows Genuine Advantage) en priorité haute sur son système de mises à jour en ligne (Windows Update).

Microsoft