Virus Flame : Microsoft joue les pompiers

Redmond a publié en urgence un correctif pour aider à la détection du malware. Tous les systèmes d'exploitation Windows sont concernés.

Décrit par Kaspersky comme étant sans doute "la cyberarme la plus sophistiquée jamais rencontrée", Flame a jeté un grand froid sur le monde. Il faut dire que les capacités de ce virus sont particulièrement étendues : analyse de trafic Web, enregistreur de frappes, déclenchement et envoi de captures d'écran à distance... Soit tout un arsenal d'espionnage pesant, tout de même, 20 Mo.

Alors que tous les éditeurs de sécurité sont sur les dents pour mettre à jour leurs solutions, Microsoft a quant à lui publié en urgence un correctif pour faciliter sa détection. Car dans sa forme primitive, Flame est considéré comme une application légitime qui permet une installation comme si de rien n'était, sans prévenir l'utilisateur du danger potentiel lié à son ouverture.

Le correctif proposé par Microsoft est disponible en téléchargement et via Windows Update pour tous les systèmes Windows (XP, Vista, Windows 7, Server 2003 et 2008 dans toutes leurs itérations).

Microsoft / Windows