Oracle sort en urgence un correctif pour Java SE 6

Les utilisateurs de systèmes d'exploitation tournant sous Windows et ayant installé sur leur machine les composants JRE (Java Runtime Environnement) n'ont plus de raison de se faire des cheveux blancs. Oracle vient en effet de sortir une série de correctifs pour palier au moindre risque de piratage par le biais de la plate-forme Java SE 6.

Un risque devenu réalité hier avec l'exploitation par des pirates russes d'une faille zero day présente dans Java Web Start. Initialement révélée par Tavis Ormandy, ingénieur sécurité chez Google, cette faille n'avait initialement pas été jugée critique par Oracle la semaine dernière. Ce dernier n'avait alors pas voulu bousculer la sortie du tir groupé habituel de correctifs.

Systèmes d'exploitation / Oracle