Des ordinateurs d'Oracle coupables d'attaques SSH

Des ordinateurs compromis appartenant à Oracle Royaume-Uni apparaissent dans la liste des 10 principaux responsables d'attaques contre des serveurs utilisant des logiciels SSH (Secure Shell). Ce sont les statistiques agrégées par l'application DenyHosts permettant de bloquer les attaques brute force contre SSH qui ont permis de les identifier. Oracle enquête actuellement pour vérifier les dires de DenyHosts. Selon un porte-parole de l'éditeur, aucun élément ne prouverait pour le moment que des ordinateurs ont effectivement été compromis par des pirates afin de lancer des attaques.

Serveurs / Oracle