Le permis de conduire biométrique lancé en 2013

La France va livrer 40 millions de permis de conduire numériques dès janvier 2013. La version papier devrait disparaître en 2033.

Lentement mais sûrement, la France fait passer l'ensemble des documents d'identité officiels à la biométrie. Après les cartes d'identité et les passeports, ce sont au tour des permis de conduire de se mettre à l'heure du numérique. La nouvelle version du célèbre papier rose a pour objectif de faciliter les contrôles routiers, et donner un coup d'arrêt au trafic de faux permis de conduire en version papier.  

La sécurisation du document sera assurée par la gravure dans la masse de la carte de la photo du conducteur et une puce sécurisée contenant les informations relatives à son identité, ses examens, l'historique des points perdus, voire les motifs des retraits de points. Le propriétaire du permis pourra par ailleurs consulter son solde de points directement depuis son ordinateur personnel. L'incrémentation de la signature électronique du conducteur est également envisagée.   

En prévoyant de livrer 40 millions de permis de conduire numériques à partir du mois de janvier 2013, la France respecte ainsi une directive européenne de 2006 prévoyant le passage aux permis numériques pour tous les pays de l'Union. Le coût de développement de ce nouveau permis de conduire avoisine les 40 millions d'euros sachant que la France à jusqu'en 2033 pour écouler son stock de permis papier.

Autour du même sujet