Le site de l'armée belge victime de piratage

Selon nos confrères du magazine Zataz, la page d'accueil du site de l'armée belge a été victime d'une opération de "défaçage" par des pirates turcs. Ces derniers, appartenant à un groupe baptisé VolTigoRe (Turk Forcers), ont d'ores et déjà juré de récidiver en s'en prenant à d'autres sites gouvernementaux de pays ayant pris position sur le génocide arménien. Les pirates disposeraient pour leurs exactions d'un outil automatisant les injections de code SQL, leur permettant ainsi de détecter et pénétrer les serveurs vulnérables.

Serveurs / SQL