Piratage de Google : l'implication de la Chine confirmée

Le bureau politique chinois a bel et bien commandité des intrusions dans le système informatique de Google.

Le lien entre la Chine et le piratage essuyé par le moteur de recherche en décembre 2009 a été confirmé. Cette information a été mise à jour suite à la publication par le site Wikileaks d'une partie des 250 000 câbles envoyés par les ambassades américaines vers les Etats-Unis depuis 1966. Ainsi, dans ses communications, l'ambassade américaine à Pékin indique avoir appris par le biais d'un contacts dans le pays que le bureau politique chinois avait commandité les intrusions dans le système informatique de Google (dixit le New York Times).

L'opération lancée contre Google serait l'arbre qui cache la forêt. Les câbles de l'ambassade américaine en Chine révèlent en effet que l'attaque contre le moteur de recherche s'inscrit dans une opération bien plus vaste. Aux côtés de Google, les systèmes informatiques d'une trentaine d'entreprises auraient été ciblés, mais également les ordinateurs de plusieurs agences fédérales américaines. Pour mener ces attaques, le gouvernement chinois aurait recruté des experts en sécurité informatique.

Google / Moteur de recherche