Citigoup estime à 360 000 le nombre de comptes bancaires exposés

La banque a presque doublé son estimation du nombre de comptes bancaires piratés, ayant potentiellement donné lieu à des fuites d'informations personnelles.

C'est en fait 360 083 comptes de carte de crédit de clients américains de Citigroup qui ont été exposés lors de l'attaque subie par la banque et son site Web de gestion de comptes en mai dernier. Citigroup avait, dans un premier temps, affirmé que 210 000 comptes avaient été affectés.

Par ailleurs, le procureur général de l'État du Connecticut, George Jepsen, a précisé que les déclarations de Citigroup sur la fuite de données n'avaient pas expliqué totalement comment elle avait pu se produire, ni ce qui avait été fait pour protéger les clients potentiellement victimes d'une fraude financière. La banque a donc ensuite dû informer ses clients qu'ils n'étaient pas responsables de toute utilisation non autorisée de leurs comptes.

Les informations tel que le nom, numéro de compte ou adresse e-mail ont été consultées par les hackers. Mais selon les informations divulguées, les données qui peuvent être essentielles pour commettre une fraude, tels que la date de naissance, la date d'expiration de carte et le code de sécurité de la carte (CVV), n'ont pas été compromises.

Pour la sécurité de ses clients, et en raison de l'enquête policière en cours, la banque ne n'entend pas révéler plus de détails sur la manière dont cette violation de données s'est produite. Elle a en revanche déclaré avoir  mis en place "des procédures renforcées" pour prévenir une attaque similaire.

Les cartes de crédit de 217 657 comptes ont été réédités. Tous les comptes concernés encore sont activement surveillés, a fait savoir la banque. Citibank a émis les lettres de notification à ses clients le 3 Juin, soit plus de 20 jours après avoir détecté la fuite  de données.

Pirate / Citigroup