NetSky : prendre de vitesse les éditeurs

après seulement deux mois d'existence, netsky comptait déjà plus de 26 versions
Après seulement deux mois d'existence, NetSky comptait déjà plus de 26 versions différentes. © MessageLabs

Ce ver, dont la première version est le fait du créateur de Sasser, est symptomatique de la guerre de vitesse que se livrent cybercriminels et éditeurs d'antivirus. Après seulement deux mois d'existence, NetSky, un ver de messagerie classique, comptait déjà plus de 26 versions différentes. L'objectif des pirates est simple : échapper à la détection en modifiant le code du ver, tout en minimisant les développements.

Ces évolutions permettent en outre d'en enrichir les capacités en ajoutant par exemple l'exploitation de nouvelles failles ou la faculté de désactiver l'antivirus comme Netsky.P. En mai 2008, selon Viruslist, trois versions de Netsky figuraient encore parmi les 5 menaces les plus répandues.