Haro sur les sociétés anglosaxonnes

Sans surprise, les sociétés américaines sont largement les plus touchées par le phishing. Ce sont aussi celles qui sont les plus connues et implantées dans le monde. 

 

Avec celles de Grande-Bretagne, elles concentrent tout de même près des deux tiers des attaques. Les sociétés indiennes sont la cible de 7% des tentatives de hameçonage. 

Ces pourcentages s'établissent à partir des 10 pays les plus visés : les société françaises n'en font donc pas partie, selon les chiffres de RSA.