TMP : la cryptographique matérielle remise en question

A l'occasion de la conférence Black Hat sur la sécurité informatique qui se tient cette semaine aux États-Unis, un expert en chiffrement a démontré qu'il était possible de passer outre le TMP 1.2 (Trusted Platform Module). Un mécanisme de cryptographique matériel, standardisé au sein du Trusted Computing Group, et qui a été intégré par plusieurs constructeurs de processeurs, dont Stmicroelectronic et Infineon. Le chercheur en sécurité a notamment indiqué avoir hacké ce système sur un processeur de type Infineon SLE 66 CL PC. Le TMP est notamment utilisé par la technologie de chiffrement BitLocker de Microsoft. Partant de là, l'expert soutient que la faille pourrait être exploitée par exemple pour pirater le système de la Xbox 360.