Une faille majeure découverte dans Windows

Un code de quelques lignes suffirait à engendrer le crash de Windows. Entrainant l'apparition du l'écran bleu de la mort (Blue Screen of Death), il pourrait être lancé à distance par le biais d'un ActiveX par exemple. La faille en question a été découverte par le spécialiste de la sécurité 2X Software. Dévoilé par notre confrère SC Magazine, le problème toucherait toutes les versions de Windows de la version 2000 jusqu'à Windows 7, y compris les versions serveurs (de la 2003 à la 2008). Selon 2X Software, la faille en question aurait été introduite dès le développement de Windows 2000. Pour l'heure, cette faille n'aurait pas été exploitée.

Serveurs / Microsoft