Les Rich Snippets en huit questions clés Rich Snippet, pour doper trafic et référencement

Les Rich Snippets sont ces informations supplémentaires, au format texte ou image, qui viennent enrichir un lien dans les résultats de Google, comme les fameuses cinq étoiles correspondant aux avis (voir ci-dessous).

Moins souvent appelés en français "extraits enrichis", ils proviennent en réalité de quelques bouts de code HTML intégrés à la page Web référencées. Ce code, nommés "données structurées", doit donc apparaître dans les sources de la page Web pour que les Rich Snippets puissent apparaître dans les SERP.

les pages contenant des recettes peuvent faire apparaître une photo, une note
Les pages contenant des recettes peuvent faire apparaître une photo, une note sur cinq, le nombre d'avis, et même le temps qu'il faut pour réaliser la recette. © Google  - capture

Il est ainsi possible de donner des informations supplémentaires concernant l'avis des internautes mais aussi sur un lieu (restaurant ou hôtel par exemple), un événement, un film, un livre, une musique, une recette de cuisine, l'auteur d'un contenu, ou même concernant une application pour smartphone. Même si ce ne sont pas les seuls, les sites d'e-commerce sont donc pleinement concernés, surtout depuis le déploiement des Rich Snippets concernant les informations sur les produits qu'ils vendent.

Plusieurs formats de balisage existent : microdonnées, microformat, RDFa... Le site Schema.org explique en détail, avec de nombreux exemples, une manière d'implanter les données structurées pour faire apparaître les Rich Snippets. Restent cependant plusieurs questions qui peuvent tarauder ceux qui veulent les déployer. Le JDN les a posées à un expert indépendant du référencement naturel, Aurélien Delefosse.

 

1) Est-ce vraiment utile ? Quelles sont les conséquences sur le trafic du site ?

Les Rich Snippets permettent à un "simple" lien dans les résultats de Google de gagner en visibilité. Mais quelles sont les conséquences sur le trafic d'un site, et plus précisément bien sûr sur celui issu de Google ?

Elles sont très bonnes. Selon Aurélien Delefosse, cela améliore nettement le taux de clic : "avant que les Rich Snippets ne soient autant généralisés, un résultat en cinquième position qui les affichaient pouvait capter disons autant de trafic qu'un lien classique en première position". Soit, au bas mot, trois ou quatre fois plus que d'ordinaire. Mais comme ensuite les Rich Snippets sont devenus bien plus fréquents, les conséquences sont aussi devenues moins spectaculaires.

Elles n'en restent pas moins très positives selon ce consultant, qui souligne aussi que mettre les balises indispensables aux extraits enrichis permet de donner des informations (prix, avis, images) mais aussi d'envoyer des signaux pris en compte et appréciés par le moteur, qui pourra plus facilement bien indexer ces informations. Ces balises peuvent donc avoir un impact positif sur le trafic issu d'un résultat dans Google, mais peuvent aussi servir de levier pour le positionnement des pages dans les résultats du moteur.
 

le lien d'un e-commerçant, ici pixmania, peut aussi être enrichi de rich
Le lien d'un e-commerçant, ici Pixmania, peut aussi être enrichi de Rich Snippets, que ce soit en référencement naturel ou payant. © Google - Capture


En outre, pour les e-commerçants et les pages de produits, les informations ainsi données en amont à l'internaute permettent de diminuer le taux de rebond (pas de "mauvaise surprise" en atterrissant sur la page) mais aussi d'améliorer le taux de conversion (les Rich Snippets filtrent des internautes intéressés par le produit, dont le prix et la disponibilité peuvent être affichés dès la page de résultats).

Indexation / Google