Google Webmaster Tools : savoir détecter les problèmes et les résoudre Annabelle Bouard (Aposition) : "En SEO, le contenu du site est central"

JDNSolutions. Quels sont les indicateurs à surveiller quotidiennement dans Google Webmaster Tools ? Et qu'est-ce qui pourrait faire l'objet de rapports moins fréquents ?

annabelle bouard, consultante seo chez aposition, du réseau mondial iprospect. 
Annabelle Bouard, consultante SEO chez Aposition, du réseau mondial Iprospect.  © Aposition

Annabelle Bouard (Aposition). Il y a deux choses principales à surveiller.

D'abord, la perception qu'a Google du site, qui doit faire l'objet d'une surveillance rapprochée, donc quotidienne. Il s'agit là essentiellement de questions d'accessibilité et de performance.

Deuxième point à suivre de près : les principaux mots clés qui génèrent le trafic organique. Une surveillance hebdomadaire de la section "Votre site sur le Web" pourra alors suffire dans la plupart des cas, sauf événement majeur ou changement brutal constaté dans l'outil de Web Analytics.

 

Comment auditer le référencement naturel d'un site rapidement ? L'outil pour les webmasters de Google est-il le seul moyen ?

En SEO, Le contenu du site est central.

Il faut donc bien vérifier qu'il est accessible, c'est-à-dire si les robots voient bien toutes les pages et le contenu utile, et qu'il n'y a pas d'éléments bloquants structurels. Google Webmaster Tools peut donc aider sur ce point.

Ensuite, apprécier la qualité de ce contenu est essentiel : y-a-t-il une quantité significative d'information par page ? quelle est la proportion d'information unique par page ? Ce sont des questions essentielles, qui trouvent leur réponse cette fois-ci non pas dans l'outil de Google mais sur le site lui-même.

"Le contenu principal doit être au-dessus de la ligne de flottaison"

Certaines URL distinctes peuvent aussi proposer le même contenu, auquel cas il s'agit de duplicate content, ce qui peut pénaliser le référencement.

Le contenu des pages doit aussi être présenté de manière attractive pour l'internaute, qui doit identifier immédiatement où est l'information. Pour cela, il est important que le contenu principal soit au-dessus de la ligne de flottaison : l'internaute ne pas avoir besoin de scroller pour l'atteindre.

La structure du site est donc aussi importante. Il doit être facile de trouver ce que l'on cherche et ce qui est important doit être mis en avant. C'est pourquoi il est par exemple préférable que les pages les plus importantes soient proches de la homepage : peu de clics doit les séparer.

Hormis l'accessibilité, la plupart des critères reflètent donc de près ou de loin la perception de l'internaute. Google a affiné au fil du temps ses critères d'évaluation de l'intérêt des internautes, et ces critères d'usage ont un tel poids aujourd'hui qu'ils doivent être au coeur de tout projet SEO.

 

Est-il possible de savoir ce que perçoivent les robots de Google lorsqu'ils crawlent un site ?

Parcourir le site en désactivant dans son navigateur Javascript, cookies et cache, avec une barre d'outils Web Developper pour Firefox par exemple, peut en effet peut donner une idée de ce que les robots perçoivent. Il peut en ressortir des enseignements très intéressants.

 

Indexation / Google