Le profil et le salaire du référenceur français en 2016

Le JDN publie en avant-première une infographie de l'association française SEO Camp, réalisée sur la base d'une enquête en ligne auprès de 321 répondants.

Comme chaque année, à l'occasion de son événement SEO Camp'us, l'association SEO Camp a réalisé une grande enquête sur l'emploi dans le secteur du référencement en France. En avant-première, le JDN en publie l'infographie. Le SEO Camp'us se tient les 7 et 8 avril à l'Usine à Saint-Denis.

Cette année, l'étude de SEO Camp a été réalisée auprès de 321 professionnels du SEO. Premier constat : la part d'autodidactes continue de baisser parmi les professionnels français du référencement interrogés. De 70% en 2013, cette part était tombée à 53% en 2015. Elle n'est plus que de 49% cette année. De plus en plus de référenceurs suivent une formation initiale. 22% sont désormais dans ce cas, contre 4% il y a trois ans.

Un salaire moyen de 35 870 brut par an

SEO Camp relève une autre tendance. Alors que les référenceurs se répartissaient l'année dernière à parts égales entre les agences et les annonceurs (avec 44% de réponses positives dans les deux cas), ils sont majoritaires cette année à travailler en agences (52%).

Enfin, le salaire moyen des SEO consultés s'élève à 35 870 brut par an, le salaire le plus haut atteignant 125 000 euros annuels. Quant à l'écart de salaire entre hommes et femmes, il est significatif : les premiers gagnent en moyenne 37 204 euros brut annuel, contre 32 418 euros brut annuel pour les secondes. Mais force est de constater un salaire médian équivalent entre les deux groupes (de 30 000 euros).

Infographie réalisée par SEO Camp dans le cadre de son étude 2016 sur le profil des référenceurs en France.  © SEO Camp

Référenceurs