Google annonce que le format AMP va bien être étendu aux sites d'e-commerce… puis se rétracte

Les sites d'actualités ne devraient pas être les seuls à pouvoir remonter dans les résultats avec le format AMP. L'e-commerce pourrait aussi être concerné.

[Article mis à jour le 06/06 à 11h] Ce 2 juin, lors du SMX Paris, Zineb Ait Bahajji de Google a bien annoncé que le moteur n'allait pas limiter le format AMP aux articles d'actualité. Interrogée ensuite plus précisément sur l'éligibilité des sites d'e-commerce, elle a d'abord répondu par l'affirmative, indiquant que "cela arrivait" pour ces sites, mais qu'elle ne pouvait pas donner de date, ni en dire plus concernant les autres contenus qui allaient être concernés par ce format pensé pour le mobile.

Zineb Ait Bahajji a toutefois ensuite contacté le JDN, et a tenu un autre discours, ne souhaitant plus confirmer AMP pour le e-commerce. Elle maintient que oui, "AMP sera certainement ouvert à plus de types de contenus dans le futur", mais elle ne peut pas dire quel type de contenu serait prochainement éligible, tout simplement car "Google ne le sait pas encore", a-t-elle affirmé.

Reste que les e-commerçants peuvent dès à présent commencer à s'intéresser à ce format… qui pourrait bien, un jour, les concerner.

Pour rappel, aujourd'hui, sur mobile, pour certaines requêtes, Google fait remonter très haut un carrousel d'articles d'actualités au format AMP - qu'il faut d'abord avoir mis en place. Ce format, très épuré, est ensuite caché puis servi par Google, ce qui permet de l'afficher très rapidement sur les smartphone

Google / Smartphone