Nouvelle pénalité de Google pour les sites jouant avec la sécurité

Les sites contrevenant de manière répétée et volontaire aux règles de sécurité de Google seront considérés comme récidivistes, et ils ne pourront pas demander un réexamen pendant 30 jours.

Les internautes ont déjà pu l'observer : Google colle un avertissement assez voyant aux sites qui posent un problème de sécurité et "risquent  d'endommager" les ordinateurs. Ces sites peuvent avoir été piratés ou avoir exposé leurs visiteurs à des problèmes. Ils enfreignent les règles de Google en matière de malware, de logiciels indésirables, et même d'ingénierie sociale, en proposant du contenu déceptif, des téléchargements dangereux ou du phishing.

Une nouvelle analyse, lancée automatiquement par le moteur, ou demandée via la Search Console, pouvait faire disparaître l'avertissement. Or, visiblement, des petits malins ont exploité la faille : ils demandaient un réexamen pour lever l'avertissement, pour à nouveau contrevenir aux règles de Google juste après.   

Ces sites récidivistes, jouant avec la sécurité en se pliant un jour aux règles pour mieux désobéir le lendemain vont désormais avoir droit à une nouvelle pénalité. Ils recevront un e-mail leur notifiant leur statut de site récidiviste, qui leur empêchera de demander un nouvel examen pendant 30 jours. "Veuillez noter que les sites Web piratés ne seront pas classés dans la catégorie des récidivistes, qui ne concernera que les sites qui affichent volontairement des contenus néfastes", assure le moteur dans son annonce.

Google / Phishing