SEO : la puissance du maillage détricotée à QueDuWeb

SEO : la puissance du maillage détricotée à QueDuWeb L'événement organisé à Deauville a donné des pistes intéressantes pour optimiser les liens internes d'un site, ainsi que sa structure.

Les liens internes d'un site peuvent être un levier très puissant pour optimiser son référencement. Plusieurs interventions données lors de l'événement QueDuWeb, qui se tenait à Deauville ces 27 et 28 avril l'ont démontré. "Le maillage et la structure d'un site sont d'une importance majeure car ils permettent de mettre en avant des pages stratégiques", explique le spécialiste du SEO Daniel Roch. L'une des manières de les travailler consiste à éviter de trop enfouir les pages à fort potentiel de trafic SEO et réserver les pages profondes aux requêtes plus longue traîne.

Optimiser le maillage implique de supprimer des liens

Il est aussi possible de regrouper des pages et de fractionner le site en différents silos. Ce que Google apprécie selon le consultant. Il faut alors optimiser le maillage de façon à bien cloisonner les silos pour les robots de Google. "Ce travail passe par l'éradication de certains liens", précise Daniel Roch. Les liens pointant hors du silo, les liens en double, ou les liens jugés inutiles doivent alors disparaître de manière à mieux canaliser les robots de Google.

Pour analyser la structure d'un site, un audit peut être réalisé avec des outils qui vont parcourir tous ses liens. Comme Screaming Frog et Xenu, que Daniel Roch conseille d'utiliser successivement, car les informations qu'ils remontent peuvent se compléter. D'autres outils comme Gephi ou Cocon.se permettent ensuite de visualiser la structure d'un site. Les différents silos doivent alors apparaître de manière claire. "L'idéal est de déterminer la structure idéale de son site avant de le lancer", conseille le consultant.

La puissance du maillage interne

Pour vérifier les conséquences SEO du maillage d'un site, un autre spécialiste, Nicolas Jean, a livré les conclusions d'une expérience intéressante. Elle a consisté à changer la structure et le maillage d'un site afin d'observer les impacts sur son référencement. Le site ne bénéficiait que de trois liens venant de l'extérieur et seul son maillage a été modifié. Le consultant a essayé plusieurs structures.

En quelques mois, seulement grâce à des modifications sur sa structure, un site a pu conquérir un nombre croissant de positions dans le top 3 de Google. © JDN

Sur les 180 requêtes visées, la structure originelle faisait apparaître le site sur la première page de 30 d'entre elles. Avec une première structure optimisée en silo, le nombre de premières pages conquises est grimpé à 50.

Enfin, avec une seconde structure en silo, le site était référencé en première page de résultats sur 90 requêtes. La progression observée dans le Top 3 de Google est similaire (voir ci-contre) "Ce n'est pas sûr que cela fonctionne sur tous les sites, admet Nicolas Jean, mais cela mérite au moins d'être essayé sur les sites qui ne remontent pas bien dans Google".

Et aussi

Autour du même sujet

Annonces Google