Cresus s'enrichit grâce aux moteurs

Pour Cresus, le référencement prend de multiples facettes : un outil d'optimisation, de veille mais également de tendances. Le spécialise de l'achat-vente de montres et de bijoux a su mener à bien son intégration sur les moteurs de recherche.

Activité lancée il y a maintenant 15 ans, la société Cresus se spécialise dans l'achat-vente de seconde main de montres et de bijoux haut de gamme. Au total, neuf employés travaillent pour le vendeur et trois se consacrent à temps complet au site Web. Présent sur le net depuis sept ans, ses effectifs n'ont cessé de s'étoffer au même rythme que la croissance de l'activité en ligne. A ce jour, les bénéfices dégagés du site représentent le tiers du chiffre d'affaire du commerçant. "Nous projetons que ce média représente d'ici peu la moitié du chiffre d'affaire global", estime Christian Odin, fondateur et dirigeant de Cresus.

L'investissement dans une stratégie de référencement s'est concrétisé en 2007, lorsque l'entreprise s'est tournée vers le prestataire Cybercité, spécialisé dans l'optimisation. Même si le site disposait d'une bonne base initiale, il a été refondu afin de proposer une optimisation native.

Avec au départ un budget limité, le groupe n'a eu de cesse d'investir toujours d'avantage au vu des résultats. Comme l'illustre la liste de mots clés qui s'étoffe au fur et à mesure. "Le travail a porté dans un premier temps sur des mots clés génériques pour ensuite s'adapter aux marques et modèles des produits vendus. A cette liste s'ajoute aujourd'hui un travail sporadique sur les fautes d'orthographe, comme les noms de marques mal orthographiés et les fautes de clavier", dévoile Christian Odin, fondateur et dirigeant de Cresus, une solution qui permet d'atteindre facilement les premières positions.

cresus annonce notoriete1
Cresus s'est positionné sur la requête "Montre Sarkozy", opération comptabilisant 18 000 clics en moins de trois jours © Cybercité

Les stocks disponibles de la bijouterie sont également utilisés au travers de l'effet longue traîne. "Quand un internaute recherche une "montre Baume et Mercier avec cadran bleu", il faut que l'on ressorte", insiste le dirigeant de Cresus.

L'achat de liens sponsorisés figure également dans le cahier des charges du référencement, mais, à l'inverse du référencement naturel qui s'inscrit dans une logique de transformation, il sert principalement aux opérations ponctuelles de notoriété.

Il y a un mois maintenant, le site s'est positionné sur l'expression "montre Sarkozy " avec le référencement payant, au moment de la polémique autour du cadeau luxueux offert par Carla Bruni au Président, une montre Patek en or blanc. Une opération décalée qui a permis à Cresus de cumuler deux millions de pages vues et 18 000 clics en moins de trois jours.

Pour mesurer les différentes actions menées, le directeur de Cresus réalise un suivi hebdomadaire au travers de l'outil fourni par son prestataire. Ce suivi sert également pour Crésus à connaître les tendances du moment. "Les audiences de mots clés informent sur la demande des internautes. Une marque comme Bretling par exemple est très recherchée par les internautes. Crésus adapte donc son stock à la demande, grâces aux outils de recherche", informe Jean-François Longy, directeur de l'agence de référencement CyberCité.

cresus outil suivi1
Outil de suivi mesurant l'efficacité du positionnement sur les principaux moteurs de recherche © Cresus - Cybercité

Dans la même logique, les mots clés les plus populaires permettent de donner la ligne directrice des actions à mener comme la création des vitrines dédiées par marques.

"Il existe une potentialité énorme de visiteurs à aller chercher pour leur faire découvrir le site. Nous avons encore beaucoup d'actions encore à mettre en place", témoigne Christian Odin, à commencer par l'ouverture d'une nouvelle boutique sur Paris.

Le tableau de synthèse
Le projet en bref
Source : JDN Solutions
SociétéCresus
PrestataireCybercité
Suivi du projet Christian Odin, dirigeant
Début du projet2007

Cas utilisateur