Mots clés spammés : la qualité des résultats de recherche au crible "Nike tn Requin" : "Bienvenue à la foire au spam" !

 

sylvain richard (axenet)
Sylvain Richard (Axenet) © S.R.

Sylvain Richard : "Cette requête est un modèle du genre : elle ne fait remonter que du spam"

Bienvenue à la foire au spam, à la dissimulation de contenu, aux linkwheel [NDLR boucles de liens] délirants, aux splogs [NDLR blogs conçus pour le spam de liens], et au spam de commentaires à outrance.

Cette requête est un modèle du genre, car elle n'affiche que des sites spammy. Ni Google ni Bing n'arrivent à faire front au déferlement de sites "pourris". À aucun moment je ne ferais confiance à un seul des sites présentés (90% de whois anonymes ou totalement bidons, aucun moyen de contact, pas de CGV, etc.). 

Difficile de décortiquer les techniques de positionnement employées tant la trousse à outil du Black Hat SEO de base est utilisée par chacun des sites de la première page. On note quand même une très forte proportion de liens de qualité minable en provenance de profils de forum, de splogs, de spamco sur des sites n'ayant strictement rien à voir avec la thématique, et en quantité industrielle.

Lors des cours de référencement que je donne, j'utilise souvent cette requête pour démontrer qu'un moteur de recherche reste une machine totalement idiote et relativement incapable de faire correctement le tri en termes de qualité.

les trois premiers sites générés par google sur la requête 'nike tn requin'
Les trois premiers sites générés par Google sur la requête "Nike tn requin" n'ont peur ni des répétitions, ni de la suroptimisation dans leur Title ou meta description.... © Google - capture

 

Laurent Bourrelly : "Des sites d'e-commerce fabriqués, au rabais, à la chaîne, exactement comme les produits qu'ils vendent"

La requête "viagra" est fortement teintée d'Europe de l'Est et de Russie en particulier. La requête "nike tn requin" est, elle, clairement sous inspiration asiatique, et chinoise en particulier. Que ça soit directement des sites gérés en Asie, ou indirectement via des systèmes de dropshipping [NDLR pratique qui consiste à vendre un bien sans l'avoir en stock], les offres sont clairement des contrefaçons.

Le contenu se résume à des fiches ou catégories de produits peu engageantes. Il s'agit de sites d'e-commerce fabriqués au rabais, à la chaîne, exactement comme les produits qu'ils vendent. On peut facilement imaginer un système qui inonde le monde entier avec ce type de catalogue.

Comme avec l'exemple des sites russes référencés sur "Viagra", la principale difficulté des sites chinois sur cette requête réside dans la durée de vie des sites, à plus ou moins très court terme. Car alimenter continuellement la galaxie est une vraie problématique...

A noter que sur Bing, c'est exactement la même foire d'empoigne.

Google / Référencement naturel