Une mise à jour de Google Panda déployée en même temps que l'algorithme "anti-EMD"

Le moteur a admis avoir déployé une importante mise à jour de Google Panda en même temps que celle qui a visé, la semaine dernière, les noms de domaine à mots clés, les "EMD", correspondant à des sites de faible qualité.

Une mise à jour de Google peut en cacher une autre. Mountain View vient en effet de confirmer avoir déployé une importante mise à jour de Google Panda le 27 septembre. Cette nouvelle version de Google Panda, la 20e, ne repose pas uniquement sur l'habituel rafraichissement des données, mais bien sur une mise à jour, plus significative, de l'algorithme, a bien précisé Google. Le nouveau filtre Panda a impacté pas moins de 2,4% des requêtes en langue anglaise selon le moteur, mais l'impact a été plus limité pour la déclinaison française qui n'aurait vu que 0,5% des requêtes affectées, toujours selon Google.

Le déploiement de ce Google Panda 20 s'est étalé sur plusieurs jours. Or, le 28 septembre, Google a également réalisé une autre mise à jour importante de son algorithme, visant les "EMD", les noms de domaines contenant des mots clés, correspondant à des sites au contenu de faible qualité.  Le moteur avait alors précisé que 0,6% des requêtes en anglais allaient être impactées "de manière visible". Les autres langues n'avaient pas été évoquées. Rien ne prouve d'ailleurs aujourd'hui que l'algorithme contre les EMD au contenu de mauvaise qualité ait été déployé en France, contrairement à cette version 20 de Google Panda. Le porte-parole de Google, Matt Cutts, a en effet bien précisé que cette dernière touchait l'Hexagone.

Google / Référencement naturel