Matthieu Bourguignon et Antonin Catrin : "Le référencement est appelé à devenir la clé de voûte des plans médias d'ici 2012"

Lancée l'année dernière, l'agence de référencement Marketing Electronique se veut une alternative aux acteurs existants. Le point avec ses fondateurs.

Qui est Marketing Electronique ?

Marketing Electronique est le fruit d'une vision différente du référencement. En matière de référencement naturel, les gros intervenants du marché fournissent des prestations volumétriques : ils cherchent à positionner leurs clients sur de larges combinaisons de mots clés alors que bien souvent ceux-ci ont des demandes plus ciblées.

Du côté du référenceur, plus le nombre de mots clés combinés augmente, plus le référencement est facile, ce qui va bien souvent à l'encontre de la demande initiale du client. En effet, dans 48 % des cas, l'internaute ne compose pas plus de deux mots clés pour effectuer sa recherche.

Or, plus les séquences de mots clés à référencer sont courtes, plus il est difficile pour le référenceur de conquérir les premières positions. Nous partons du principe que le client sait mieux que quiconque quels sont les leviers à actionner pour toucher sa cible.
Prenons l'exemple du site univers-maison.com qui se positionne sur le marché de l'aménagement et de la décoration d'intérieur. La société souhaitait apparaître parmi les premiers résultats sur Google avec le mot clé "décoration" - une requête particulièrement compétitive. Nous avons atteint cet objectif au bout de quatre mois. Le résultat pour le client : une croissance du chiffre d'affaires de 35 % directement liée à l'impact du référencement, ce qui constitue un retour sur investissement de quelques semaines.

Quelles sont les garanties que vous offrez à vos clients ?

Nous garantissons un accompagnement personnalisé : pas de solution standardisée avec check-list et espace client impersonnel qui nous priverait de la relation avec ce dernier. Nous avons fait le choix de l'intervention humaine à chaque étape du déroulement de notre action.

Nos prestations se construisent donc sur mesure en fonction des besoins de chacun de nos clients. Nous travaillons d'ailleurs en exclusivité avec certains clients qui opèrent sur des marchés sensibles. Pour des raisons d'éthique évidentes, nous avons fait le choix de ne pas gérer simultanément les concurrents d'un même marché.

"La construction d'un halo autour du site est un travail fondamental"

Enfin, les garanties que nous pouvons apporter aussi bien en référencement naturel qu'en liens sponsorisés se font principalement au niveau du retour sur investissement. Nous pouvons en effet calculer précisément le coût de chaque contact ou de chaque nouveau client. Nos clients apprécient particulièrement ce type de suivi, ce qui leur permet de vérifier en temps réel la rentabilité de leurs campagnes.

Comment se réalise votre mission ?

Nous articulons notre démarche référencement autour de trois pôles : le référencement naturel, les liens sponsorisés et le netlinking. Un site est une vitrine, et elle ne sert à rien si elle n'est pas visible. Nous réalisons pour nos clients un audit annuel approfondi de leur site. Nous faisons tout au long de l'année des points très précis avec révision de performance sur des indices qui évoluent avec notre savoir-faire à mesure que les algorithmes se complexifient.

Deux chiffres essentiels pour comprendre l'importance du référencement : 33 % des internautes pensent qu'une société qui apparaît dans les premières positions des moteurs de recherche est une société leader sur son marché. Une étude de mars 2008 pour une marque de produits cosmétiques a mesuré pour la première fois l'impact du référencement dans une campagne multi canal - TV, radio, presse, Internet : 24 % du mix pour 3 % seulement des investissements. Le référencement est appelé à devenir la clé de voûte des plans médias d'ici 2012.

Comment travaillez-vous le maillage d'un site ?

La construction d'un halo autour du site est un travail fondamental qui demande des interventions très régulières. Il n'existe pas aujourd'hui, en dehors de quelques logiciels d'analyse sans véritable valeur ajoutée, de solution fiable et automatisée capable de créer du lien pertinent en volume.

Il faut donc être capable d'intervenir manuellement très régulièrement pour négocier avec des sites partenaires. C'est une approche ultra-qualitative qui demande du temps et des ressources humaines importantes et qui doit être expliquée dans le détail au client par la société de référencement. Cette étape qui intervient après la refonte du site est souvent négligée. Pourtant, un maillage qui monte en densité est fondamental pour conserver les positions dans un environnement concurrentiel sans cesse en mouvement.

"En matière de référencement les langues non-européennes sont un cap difficile pour les clients"

Y a-t-il une limite au référencement naturel ?

Théoriquement, il n'y a pas de limite. Par contre, quand la première place est occupée par un site comptant des milliers de liens référents, la concurrence est plus difficile. Bien souvent, l'encyclopédie Wikipedia ou L'Internaute apparaissent en première position. Il s'avère alors très difficile de les contrer, surtout pour des sites mis en ligne récemment qui affichent parfois des pagerank importants. L'intervention humaine d'un expert est alors la clé du succès car chaque paramètre doit être analysé et réajusté minutieusement.

Proposez-vous une prestation de référencement internationale ?

Le référencement se pense sur un marché global mais avec un travail local. Nous référençons en anglais, espagnol, mais aussi en arabe et en japonais. En matière de référencement, les langues non-européennes sont un cap difficile pour les clients. C'est alors que la notion de confiance prend toute son ampleur.

Quelle est votre approche sur les liens sponsorisés ?

Il faut environ trois à quatre mois pour que le référencement naturel arrive à maturité. En attendant que l'objectif de première page soit atteint, les liens sponsorisés sont un outil idéal et adaptable en fonction des résultats de la campagne.

On a pu constater que combiner référencement naturel et liens sponsorisés simultanément permet d'accroître le trafic de 30 % à 60 % en moyenne par rapport à l'utilisation d'un support unique.

Retour sur investissement