Xavier Debbasch (Airweb) "Un bon référencement passe par un développement multiplate-forme"

Avec l'essor des smartphones, disposer d'un site Web ou d'une application pour mobile devient indispensable. Mais quel support choisir, et comment profiter de sa notoriété pour être toujours en haut de l'affiche ?

Que propose Airweb, et à qui ? 

Airweb est une agence de conseil en communication mobile qui gère tous les types d'application mobile : Internet mobile type browsing, ou applications embarquées. Pour nous, il y a trois typologies de client. Tout d'abord les opérateurs mobiles, qui souhaitent des services à valeur ajoutée du type Orange World. Dans ce cas on propose des briques qui se glissent dans les portails.

La demande vient aussi des pays émergents, des DOM et de pays en Afrique. En France, nous nous focalisons beaucoup sur les sites médias comme L'Equipe ou Le Figaro, et la presse quotidienne régionale en Allemagne. Le but des sociétés est de générer des nouveaux revenus dans le mobile pour diversifier leur offre globale. Enfin, on cible le marché du marketing mobile, qui concerne soit les agences, soit les annonceurs pour mettre en valeur des produits, des points de vente...

 

Quelles sont les tendances de la création de sites et applications pour mobiles ?

"L'iPhone a dynamisé le marché, il a poussé les autres constructeurs à innover"

Le marché est poussé par la demande pour l'iPhone. C'est un effet de mode, mais le smartphone d'Apple a dynamisé le marché, et cela a poussé les autres constructeurs à innover. L'aspect 'Store', par exemple, se répand à tous les autres fabricants.

Notre objectif est de produire des applications compatibles et multiplate-forme. En ce moment, la demande sur l'iPhone est majoritaire mais elle est croissante sur l'ensemble des terminaux mobiles équipés d'Android, et les entreprises souhaitent déjà des sites pour ce type d'OS. D'ailleurs le développement reste compliqué car les terminaux qui utilisent l'OS mobile de Google sont différents. Enfin on a une demande assez importante pour BlackBerry. Pour le reste des OS mobiles, les demandes sont moins fréquentes car il faut trouver l'équilibre économique entre le coût du développement et sa rentabilité.

Aujourd'hui on a un frémissement du marché des applications professionnelles. On voit des demandes sur la gestion des stocks, ou encore des outils pour les commerciaux. Les demandes concernent aussi la création de solutions embarquées pour telle entreprise selon tel parc de terminaux mobiles. Certains secteurs ne nécessitent pas forcément de développer sur plusieurs plates-formes, comme la finance, où le BlackBerry embarque la majorité des applications.


Quelles sont les techniques de référencement sur mobiles à prendre en compte ? 

Pour le référencement, on privilégie à la base le module de redirection automatique. Ainsi on ne recommande pas forcément l'URL mobile car les utilisateurs ne tapent pas ou très peu dans la barre de recherche l'URL mobile, mais celle qu'ils connaissent. Donc, mieux vaut être bien référencé sur Google, et rerouter derrière automatiquement les requêtes vers le site mobile. Le problème pour les utilisateurs est de vouloir regarder un site Web classique sur mobile, c'est difficile car les technologies ne sont pas supportées par le navigateur du mobile. A ce sujet les applications sont nées finalement à cause de la non-adaptation des navigateurs sur mobile.


Pour le référencement naturel, les techniques utilisées sont spécifiques selon les sites. En achat de mot clé, c'est le même principe que sur le Web classique, sauf que c'est moins cher pour certains termes, bien que cela tende à vite augmenter.

D'un point de vue ergonomique, les choses changent. Par exemple, avant les utilisateurs ne scrollaient pas, et pourtant aujourd'hui ils déroulent la page sans problème. Par ailleurs, tout ce qui est graphique plait, mais trop en mettre peut ralentir la navigation. Pour un site de loisir, c'est bien de mettre le plus d'outils graphiques possible, c'est moins nécessaire pour les sites de banque. De plus, il faut s'adapter aussi aux évolutions technologiques, récemment, le tactile par exemple. Selon les sociétés, les sites diffèrent selon la nature technologique du téléphone.

Autour du même sujet