Google chamboule à nouveau ses résultats

Mise à jour de Google - décembre 2011 Contenu dupliqué, image, blog... Le moteur révèle 10 nouvelles mises à jour qui vont affecter la première page des résultats. Certaines suivent la logique des dernières évolutions de Caffeine et Panda.

C'était annoncé, c'est désormais confirmé par Google : "dans un souci de transparence", le moteur va désormais, chaque mois, lister les dernières modifications de son algorithme.

Après avoir dressé une première liste de ces "améliorations" il y a trois semaines, Google renouvelle l'expérience en décrivant, brièvement, 10 dernières mises à jour, plutôt mineures comparées à celles de Panda ou même à la "Freshness Update". Cependant plusieurs modifications semblent clairement s'inscrire dans le prolongement logique de ces deux grandes mises à jour.

 

L'ombre du Panda


La première concerne la désindexation des domaines parqués, c'est-à-dire des pages de nom de domaine enregistré mais inexploité. "Rarement utiles" et "souvent remplis de publicités", ces sites n'offrent pas de "contenu de valeur" et Google annonce désormais "préférer ne pas les montrer". Une désindexation qui semble finalement assez logique, à l'heure de Panda et ses critères de qualité, mais qui peut sembler étonnante car c'est précisément Google, par son programme AdSense pour les domaines, qui a alimenté en publicité ces domaines parqués.

 

Autre amélioration qui semble s'intégrer dans la même logique que Panda, Google annonce avoir ajouté "de nouveaux signaux" à son algorithme pour mieux détecter le contenu original. Ces signaux doivent permettre au moteur de mieux savoir, entre deux pages identiques, laquelle est l'originale.

 

Objectif : réduire le nombre d'apparitions d'un même site sur la première page de résultats

Quête de fraicheur  


Trois autres améliorations évoquent la quête de fraicheur au centre de cette dernière mise à jour de Google. L'indexation des images et des contenus des blogs suivent ainsi cet axe d'amélioration. Le contenu récent des blogs devrait être mieux indexé. Quant aux images, les requêtes liées à l'actualité devraient désormais faire remonter des images plus récentes.

 

Premiers résultats impactés


Sans qu'elle soit liée aux deux récentes mises à jour Freshness et Panda, une autre amélioration notable doit directement impacter les premiers résultats. Mountain View annonce en effet avoir réécrit le code qui sélectionne les résultats les plus mieux placés. Ce nouveau code, "par exemple", réduira le nombre d'apparitions d'un même site sur la première page de résultats. Le code a également été réécrit, précise Google pour être plus simple à maintenir et plus souple pour de "futures extensions".

 

Mises à jour plus mineures

 

Google a annoncé d'autres modifications, plus mineures :

  Les recherches associées sont affinées. Si Google peut intégrer dans les SERPs des résultats correspondant à des requêtes voisines, le moteur ne va plus les faire remonter aussi haut lorsque la requête initiale est précise. Google donne l'exemple d'un internaute qui cherche un " widget rouge rare", et qui ne sera pas intéressé par les résultats correspondant à la requête "widget rouge".

 Ce que Google appelle "les documents type longue traine" et qui devraient correspondre à des documents pointus, sont désormais mieux indexés, et devraient plus souvent apparaître "pour certaines requêtes".

 L'auto-complétion est améliorée : ce changement doit rendre l'algorithme de prédiction plus souple pour certaines requêtes, tout en restant le plus fidèle possible.

  Optimisation pour tablette : le moteur annonce avoir réalisé quelques changements mineurs d'interface pour "améliorer la convivialité" sur les tablettes.

  Le moteur annonce également mettre en valeur les résultats sportifs en direct de deux ligues de football américaines, dans des "box" spéciales, comme il le fait par exemple aujourd'hui avec les équipes de football françaises dans Google.fr. Une manière, également, de fournir à l'internaute les résultats les plus frais possible.

Indexation / Google