SEO : Google donne des conseils pour vite sortir d'une pénalité

Le moteur explique que parfois, il ne faut pas hésiter à être radical dans ses désaveux de liens pour être pris au sérieux.

Dans une nouvelle vidéo, le responsable de la lutte anti-spam de Google, Matt Cutts a choisi de répondre à la question : Comment le site britannique d'Interflora a-t-il pu sortir de la pénalité manuelle que lui a infligé Google sur de nombreuses requêtes en 11 jours. Matt Cutts ne répond pas sur ce cas spécifique, et préfère généraliser.

En substance, Matt Cutts explique que pour que les désaveux de liens soient pris au sérieux chez Google, il vaut mieux y aller à la machette plutôt qu'"au peigne fin" (des expressions qu'il a déjà employées précédemment). Il ne faut donc pas hésiter à désavouer toute une période et/ou des domaines entiers. Bien sûr, Matt Cutts admet que ces désaveux massifs ne sont pas recommandés dans tous les cas. Il ajoute que cela peut cependant aussi être une bonne piste pour montrer qu'un nom de domaine qui vient d'être racheté part sur de nouvelles bases en matière de netlinking.

Référencement naturel / SEO black hat