Google : "Twitter ou Facebook n'impacte pas notre algorithme"

Le moteur de recherche affirme que ni le nombre de followers d'un compte Twitter, ni le nombre de Like sur Facebook n'influence son algorithme de classement.

"Les signaux émis par Facebook et Twitter pèsent-ils dans l'algorithme de classement de Google ? Sont-ils importants ? "Telles sont les questions, qui agitent le secteur du SEO depuis plusieurs années maintenant, et auxquelles a choisi de répondre Matt Cutts, responsable de la lutte antispam de Google, dans sa dernière vidéo.

Matt Cutts commence par assurer que "les pages de Facebook et Twitter sont considérées comme n'importe quelle page web au sein de l'index de Google". Une affirmation qui surprend un peu car les tweets n'arrivent jamais à se hisser en première page... Ensuite, concernant le nombre de followers sur Twitter ou la quantité de Like d'une page Facebook, "à ma connaissance, aujourd'hui, nous n'utilisons pas de signaux comme cela dans notre algorithme de classement", répond clairement Matt Cutts.

Il explique aussi en substance que Google a du mal à faire remonter du contenu pertinent issu des réseaux sociaux. Car ces derniers peuvent empêcher le bon déroulement de son crawl et trop compliquer l'indexation d'informations personnelles à jour. En revanche, d'ici une dizaine d'années, Matt Cutts estime que Google sera mieux à même de comprendre une identité sur le web et ses connexions sociales.

Pour lui, c'est "clair" : d'ici quelques années, on pourra savoir "qui écrit quoi" sur le web. Ce qui pourrait être utile, explique-t-il aussi, pour que Google puisse par exemple savoir lorsqu'une personnalité très influente a participé à une discussion sur un forum.

Google / Facebook