SEO : Google annonce 40 mises à jour, et un nouveau Panda

SEO : Mise à jour Google (février 2012) Rich Snippet, recherche universelle, référencement local, résultats plus frais... Le mois de février a été riche en mises à jour de l'algorithme de Google, impactant de nombreuses pages de résultats.

C'est un record : dans son désormais traditionnel billet mensuel résumant les dernière mises à jour de son algorithme, Google a listé pas moins de 40 modifications. Certaines sont mineures, d'autres moins. Au final, de nombreuses pages de résultats devraient être affectées. A noter que Google précise que certaines de ces mises à jour ont déjà été effectuées, les autres étant imminentes.  


Google Panda 3.3


Première annonce importante : une mise à jour de Panda. Google, avec sa prose habituelle, qui reste assez opaque. Cette mise à jour, indique que le moteur "rafraîchit les données dans le système Panda, le rendant plus précis et plus sensible aux changements récemment intervenus sur le web."

Même si le lien n'est pas encore établi avec certitude, de nombreux référenceurs ont récemment remarqué que des sites dédiés à la diffusion de communiqués de presse avaient été sévèrement pénalisés.


L'importance des liens "réévaluée"



Deuxième annonce à retenir, même si, là encore, Google reste particulièrement flou : une réévaluation des liens. Rappelant utiliser "souvent" les backlinks pour "comprendre le sujet d'une page", Mountain View annonce aujourd'hui avoir "changé la façon dont ils sont évalués", et précise renoncer à une "méthode d'analyse de lien utilisée pendant plusieurs années". Aucun détail supplémentaire n'a voulu être donné par Google sur ce changement impactant pourtant un de ses principaux piliers du référencement naturel.

A noter à ce sujet que l'expert Bill Slawsky a réagi à cette annonce et donné plusieurs intéressantes théories quant aux possibles changements.

 

Une recherche universelle modifiée

Certaines thématiques récurrentes apparaissent dans la liste des autres mises à jour intervenues au mois de février. Ainsi, la recherche universelle a fait l'objet de plusieurs modifications. Google annonce en effet avoir "élargi le corpus de résultats pour lesquels le moteur fait apparaître des images dans la recherche universelle". En clair, ces dernières devraient apparaître encore plus souvent, améliorant ainsi la visibilité et le trafic des sites s'affichant dans les SERPs avec une image.

 

Mountain View indique aussi que la taille des vignettes a été ajustée "pour fournir une meilleure expérience, notamment pour les smartphones et les tablettes". Le moteur précise que cette nouvelle dimension s'applique aux sites dont le contenu est éligible aux Rich Snippets, c'est-à-dire, entre autres, les sites couvrant l'actualité, des recettes de cuisines, des applications, des films, mais aussi les sites d"e-commerce.

 

Rich Snippets pour les e-commerçants

 

Google a d'ailleurs annoncé que les Rich Snippet pour les e-commerçants (voir exemple ci-dessous) étaient désormais déployés au niveau international. Déjà visibles aux États-Unis, au Japon et en Allemagne, ces Rich Snippet permettent aux sites d'indiquer sur les SERPs de Google les prix des produits, leur disponibilité, ainsi que les avis et les critiques qu'ils ont pu recueillir.

 

rich snippet google shopping n
Exemple de Rich Snippet pour un e-commerçant. © Google (capture JDN)

Google ajoute que les vignettes des Snippets de vidéos ont été améliorées. Cette mise à jour vise à optimisée la qualité et étendre la couverture de ces Rich Snippets. "Nous avons également apporté quelques améliorations à nos backends utilisés pour générer les vignettes", écrit Amit Singhal qui signe le billet.

Dernière annonce concernant la recherche universelle, Amit Singhal précise qu'un "bug" qui "empêchait à certaines actualités d'apparaître dans la recherche universelle" a été corrigé.


Référencement local "amélioré"


Le référencement local a également été impacté en février. Google déclare avoir amélioré les résultats locaux après avoir "lancé un nouveau système" permettant d'associer des résultats à la ville de l'internaute "de manière plus fiable". "Maintenant, nous sommes mieux en mesure de détecter quand une requête et des documents sont issus du même lieu, celui de l'utilisateur" annonce Mountain View.

Un autre changement prenant mieux en compte la localisation des internautes concerne le moteur de prédictions de Youtube. Ce dernier devrait en effet désormais générer des résultats plus proches de l'internaute (une vidéo d'un événement en France plutôt qu'aux Etats-Unis pour un internaute français par exemple). Une mise à jour qui devrait donc intéresser ceux qui pratiquent le référencement vidéo.


Google explique pouvoir faire apparaître des résultats frais encore plus rapidement qu'avant

Encore la quête de fraîcheur

 

La quête de fraîcheur, au centre de nombreuses modifications plus ou moins majeures ces derniers mois, est de nouveau bien présente ce mois-ci. Ces améliorations sont réunies dans un projet plus vaste répondant au nom de code interne "Freshness". Google indique avoir dans ce cadre mis un terme à "deux classificateurs de fraîcheur de requête "utilisés précédemment, preuve, selon le moteur, que certains des ses algorithmes deviennent obsolètes et doivent être changés. Le moteur explique d'ailleurs plus loin que l'algorithme servant à détecter les sujets faisant un bond en popularité a été "consolidé". Il peut désormais fonctionner "en temps réel" et non "hors ligne" comme précédemment.

Google explique aussi désormais s'appuyer sur de nouveaux signaux qui aident à faire apparaître des résultats frais encore plus rapidement qu'avant. Enfin, cette quête de fraicheur impacte aussi la recherche d'images afin de "faire remonter plus souvent des images fraîches quand elles apparaissent sur le web".

 

Sitelinks plus pertinents

 

Un projet répondant au nom de code "Megasitelinks" a pu déboucher sur deux mises à jour en février impactant des "expanded sitelinks" (liens complémentaires proposés sous l'URL principale d'un site dans les résultats) améliorant, eux aussi considérablement la visibilité d'un site et ses pages sur les SERPs. Google explique là encore avoir abandonné sa précédente méthode pour les afficher car elle ne donnait pas de résultats satisfaisants. Les liens s'affichant dans ses siteslink, à l'origine d'important trafic pour certains sites, devraient ainsi être modifiés pour gagner en pertinence.

L'autre modification doit empêcher les duplications de liens dans ces sitelinks. "Maintenant, nous générons des sitelinks plus pertinents davantage basés sur le contenu des pages et moins sur la requête", indique Google.

 

 

Autre modifications saillantes annoncées du moteur pour février

 

 

 Meilleure détection des pages officielles. "De nombreuses pages qui ont été précédemment identifiées à tort comme officielles ne le seront plus", annonce Google.

 

 Amélioration de la pertinence des résultats apparaissant pour les requêtes de type "site:" (comme"site:journaldunet.com"). La diversité des résultats doit notamment avoir été impactée, selon le moteur.

 Les efforts antispam, souvent réunis dans le vaste projet SafeSearch se poursuivent, notamment pour Google Images et contre le contenu pour adulte

 

 Meilleure prise en compte des synonymes de la requête dans les SERPs. Déjà visible sur les résultats anglais, l'amélioration de cette fonctionnalité doit permettre de faire remonter aussi des résultats liés aux synonymes de la requête tapée par l'internaute.  

Google / Référencement naturel