SEO : désavouer les liens d'un site ne le pénalise pas, selon Google

Selon un salarié de Google, le nouvel outil proposé par le moteur pour désactiver l'effet de certains liens entrants ne pénalise pas les sites désavoués. Certains experts restent sceptiques.

Depuis octobre, Google propose aux SEO et webmasters de désactiver l'effet des liens entrants qu'ils jugent indésirables. Cette possibilité du Google Webmaster Tools permettant de désavouer des liens a été assez vivement critiquée par certains professionnels du référencement. Parmi les risques redoutés : l'utilisation de cet outil par Google pour repérer des sites qu'il décrédibilisera ensuite.

Un salarié de Google, Uli Lutz, plus précisément ingénieur au sein de l'équipe Search Quality, apporte aujourd'hui une réponse à ces craintes. "Ne craignez pas d'endommager d'autres personnes, cela n'arrivera pas", indique-t-il.  Cette déclaration claire n'aura cependant pas convaincu tous les experts, certains ne cachant pas un certain scepticisme.

Ce n'est pas, par ailleurs, le seul message qu'Uli Lutz a voulu faire passer aux SEO et webmasters au sujet de l'outil. Il a en effet aussi conseillé aux SEO de ne désavouer que des liens apparaissant dans Google Webmaster Tools. Il a également rappelé la possibilité de désavouer un site en entier, et non une seule de ses pages, et a clairement poussé les SEO à utiliser cette fonctionnalité.

 

Google / Référencement naturel