Référencement Google : quel apport en termes de trafic ? Un trafic plus équilibré pour les requêtes de longue traine

Optify a également montré à quel point les internautes se comportaient différemment sur des pages de résultats d'une requête porteuse ou de type longue traine.

Les internautes cliquent en effet moins sur le premier résultat lorsque leur requête est pointue (25%) que si elle est porteuse en termes de trafic (31,9%). Le deuxième résultat d'une requête longue traine est en revanche bénéficiaire, en attirant 14.3% des clics contre 5.2% pour une requête fédératrice. Idem pour la troisième place, qui rapportera trois fois plus de trafic si elle se trouve dans une SERP associée à une recherche de type longe traine (11,1%) que si elle est sur le podium d'une page répondant à une requête apportant un gros volume de trafic (3,4%).

 

Les quatre premiers résultats d'une requête de type longue traine ont tous plus d'une chance sur 10 d'attirer, statistiquement, l'internaute. Les efforts pour gagner des positions pour ce type de requête peuvent donc avoir un moins bon ROI. Inutile, en effet, d'investir pour passer de la 4ème position (10.1% des clics) à la 3ème (11.1%) surtout quand le volume de trafic gagné sera faible.

La première position sur une requête à forte volumétrie est déjà, par nature, porteuse de beaucoup de trafic, mais l'étude montre bien que les internautes favorisent encore plus les premiers résultats dans cette catégorie. Ils attirent près du tiers des clics. Alors que pour une requête longue traine, seulement un clic sur quatre.

 

Google / Référencement naturel