Il y a 5 ans : Cuba choisissait le logiciel libre

Toutes les semaines, retour sur un événement marquant de l'actualité de l'industrie informatique & télécoms d'il y a 5 ans.

L'expression "Cuba Libre !" n'a jamais eu autant de résonnance qu'en ce jour de début mai 2003. C'est par l'intermédiaire de l'Agence cubaine pour les technologies de l'information que la nouvelle avait été diffusée : Cuba décidait de remplacer progressivement Windows par Linux sur les postes de son administration.

Roberto del Puerto, le directeur de cette Agence, déclarait ainsi que Cuba possédait déjà quelque 1 500 ordinateurs tournant sous Linux. Il précisait aussi qu'un cadre légal était en cours d'élaboration pour permettre le bon déroulement de cette migration.

Par cette annonce, l'île emboîtait le pas à de nombreux autres pays ou villes ayant pris le même virage. C'était le cas notamment de l'administration brésilienne qui, depuis la fin 2003, oeuvrait au remplacement de Windows sur 300 000 de ses postes et au déploiement de solutions libres, notamment Freedows, un système d'exploitation conçu par la banque fédérale du Brésil.

Autre référence emblématique du choix de Linux au détriment de Windows : la municipalité de Munich qui, après moults tergiversations, avait choisi - dans le cadre de son projet "LiMux" - la distribution Debian pour équiper pas moins de 14 000 postes.

 

Et aussi, du 12 au 19 mai 2003

Atos Origin certifié ISO 9001 version 2000

Cette certification concerne l'intégralité de l'activité d'infogérance (infrastructures, applications et parc bureautique) de la SSII. Un métier qui, au sein du groupe, englobe 22 000 personnes, soit la moitié des ses effectifs. Cette activité représente également la moitié du chiffre d'affaires de la société. La démarche de certification couvre l'ensemble des implantations de la SSII en Europe, que ce soit en France, aux Pays-Bas, au Royaume Uni ou en Allemagne.

La version 8 de Netscape lancée par AOL

Cette version combine les moteurs de deux navigateurs concurrents, celui de Mozilla Firefox 1.0.3 et celui d?Internet Explorer 6. Netscape 8 propose une stratégie de sécurité s?adaptant en fonction d?une liste noire de sites jugés dangereux par l?utilisateur. Il gère les flux RSS et dispose de deux modules d?interface.

Dassault Systemes conclut l'acquisition d'Abaqus

L'éditeur américain de solutions de simulation est racheté par le français. A hauteur de 413 millions de dollars, l'opération a été réalisée en numéraire. Fondé il y a une trentaine d'année, le groupe Abaqus - qui compte 400 salariés - enregistre un chiffre d'affaires annuel de l'ordre de 100 millions de dollars (CA 2004). Objectif affiché par Dassault avec ce rachat : compléter la palette fonctionnelle de sa plate-forme de gestion du cycle de vie des produits (PLM).

Chiffre d'affaires / 5 ans après