Ares doit toujours régler une note salée à ses créanciers

La décision rendue le 30 mars dernier par le Tribunal de Commerce d'Evry de sortir Ares de la procédure de redressement judicaire a été accueillie à bras ouverts par les dirigeants et salariés de la société. Pour autant, tout n'est pas encore gagné, et les créanciers frappent à sa porte pour récupérer leurs créances. Heureusement pour Ares, le Tribunal a consenti à un abandon partiel des créances pour un montant de 30,1 millions d'euros. Cependant, Ares est toujours redevable de 36,6 millions de créances dont il devra impérativement s'être acquitté d'ici au 30 mars 2009, date à laquelle le plan de redressent prendra fin.

Juridique / SSII