La FFII ouvre une branche française

L'Association pour une infrastructure informationnelle libre (FFII), organisme ayant notamment manifesté son refus envers le brevet logiciel lors du débat européen, vient d'ouvrir une branche française. La FFII France souhaite mener le même combat contre les brevets logiciels et entend donc poursuivre son travail de sensibilisation, afin que les offices de brevets nationaux et européens respectent la Convention de Munich, pour la partie concernant l'exclusion des logiciels.

Annonces Google