Fortinet et Trend Micro s'entendent pour mettre fin à leur différend

Fortinet et Trend Micro sont parvenus à un accord visant à mettre fin à leur différend sur des brevets. En effet, l'éditeur de solutions de sécurité Fortinet est accusé d'avoir violé un brevet appartenant à Trend Micro en juin 2004. Depuis, la Commission du commerce international américaine (ITC) lui a ordonné de cesser toute commercialisation de sa gamme de boîtiers Fortigate aux Etats-Unis, dont l'anti-virus intégré fait appel à des technologies de Trend. Aujourd'hui, Fortinet se libère de cette technologie en mettant à jour le logiciel (firmware) de ses appliances.

Juridique / Virus