La FSF Europe pointe l'Europe du doigt

La Free Software Foundation Europe s'insurge contre l'illégalité de Sacha II, le projet IT européen de 189 millions d'euros qui inclut de nombreux logiciels propriétaires.

La semaine dernière, la Commission européenne a annoncé son plus gros contrat d'investissement IT, baptisé Sacha II. D'une durée de six ans, il contient une enveloppe de 189 millions d'euros destinée à de nombreuses solutions, signées Adobe, Alfresco, CA, EMC, HP, IBM, Oracle, Red Hat, SAP, Sun ou Symantec.

"Ce contrat est en contradiction directe avec les décisions et lignes directrices européennes", rappelle la ree Software Foundation Europe (FSFE) qui cite de nombreux textes et notamment des règles relatives aux marchés publics européens. "Les appels d'offres [...] doivent être fondés sur des exigences fonctionnelles et non pas sur des produits ou des vendeurs spécifiques", ce qui n'a pas été le cas pour Sacha II dénonce la FSFE. La fondation cite aussi L'Agenda Numérique, publié par l'Europe en mai 2010, appelant les "produits et services IT" à être "ouverts et interopérables". Le budget de Sacha I avait été de 110 millions d'euros.

Projets informatiques / Logiciel libre