NetApp verse 128 millions de dollars au gouvernement US

NetApp a accepté de verser une amende de 128 millions de dollars au gouvernement de Etats-Unis pour clôturer une affaire de surfacturation dans le cadre de la passation d'un marché public. Les pratiques commerciales du fournisseur de stockage visant à faire gonfler la note de plusieurs contrats passés entre lui et les services généraux de l'administration (GSA) entre août 1997 et février 2005 ont été au centre de ce litige, aujourd'hui réglé à l'amiable. Le département de la Justice américain, qui avait déjà intenté ce type d'action à l'encontre d'IBM, d'HP et de Sun a également EMC dans son collimateur.