Le rachat HP / Autonomy rencontre des difficultés

HP est loin d'avoir atteint le quorum de voix nécessaires pour racheter Autonomy. Trois semaines de délais supplémentaires ont été accordées.

L'un des rachats les plus coûteux de l'histoire informatique (10,2 milliards de dollars) serait-il sur le point de capoter ? Manifestement, le risque semble grand au point d'avoir contraint HP à repousser de 3 semaines sa date limite de rachat aux actionnaires d'Autonomy.

Au 12 septembre, date originelle prévue pour la clôture de cette offre de rachat, HP devait obtenir un quorum d'au moins 75% des voix des actionnaires d'Autonomy, or il n'a pu en rallier que 41,62%. S'agit-il d'un coup de bluff de leur part pour faire monter les enchères ou attendre la venue d'un autre acheteur potentiel, voire un refus profond d'écarter cette proposition ? Les actionnaires ont jusqu'au 3 octobre pour se prononcer.

Rachat / HP