Trimestriels déficitaires pour Acer : nouvelle alerte sur le marché des PC

Avec un premier trimestre dans le rouge, le constructeur taïwanais montre toute la difficulté de rentabiliser aujourd'hui la commercialisation massive des PC.

Pour la première fois de son histoire, Acer a perdu de l'argent sur son dernier trimestre en annonçant un résultat net négatif de 236 millions de dollars. Certes, le remaniement interne chez Acer n'a pas aidé, mais c'est avant tout la demande en berne qui semble avoir pénalisé Acer : 150 millions de dollars ont en effet été nécessaires pour améliorer des stocks trop importants, dénotant plus d'invendus qu'escompté.

Selon les derniers chiffres du Gartner, au deuxième trimestre, les ventes de PC d'Acer ont affiché une décroissance de 44,6% en Europe de l'Ouest, et de 39% en France. La tendance était déjà présente le trimestre précédent (- 29% en Europe de l'Ouest et -22% en France).

Le cabinet faisait alors déjà remarquer que "le marché des PC en Europe de l'Ouest n'avait pas connu une telle baisse depuis le deuxième trimestre de 2009". Ces données montrent la fragilité de la la vente de PC et de la rentabilité de cette activité aujourd'hui, ce qui peut contribuer à expliquer pourquoi Léo Apothéker, le patron d'HP, qui explique vouloir désormais se concentrer sur des activités à plus forte marge, étudie la possibilité de se séparer l'entité de construction de PC du groupe.

HP / PC