Le dernier appel de RIM rejeté par la Cour Suprème américaine

La société canadienne Research In Motion (RIM) a vu son dernier appel rejeté par la Cour Suprème américaine dans l'affaire l'opposant à NTP. Accusé de violation de brevets permettant l'usage de la technologie de push e-mail, le constructeur du terminal Blackberry se voit encore plus contraint de payer le droit d'utilisation à NTP pour éviter l'interdiction de vente aux Etats-Unis.

Annonces Google