Le fisc américain réclame 1 milliard de dollars à Symantec

L'éditeur de solutions d'anti-virus Symantec vient de se voir réclamer près d'un milliard de dollars par l'IRS (Internal Revenues Service). Il est en effet reproché à Symantec et à Veritas Software, racheté fin 2004 par le géant de la sécurité, d'avoir notamment sous-evalué le montant des licences de propriété intellectuelle de plusieurs de ses filiales étrangères entre les années 2000 et 2001. Ce que conteste formellement l'éditeur.